Lectures d`albums avec des apprenants (FLE) *

cartes postales 2014-2015 commentaire »

Pour la 3ème année consécutive, nous organisons, à Pierre de Bresse, des « mercredis de la lecture«  avec 5 adultes de langue étrangère. Ceux-ci ont apprécié ces rencontres. Chacune d’elles a permis d’aller au-delà du livre. Il y a eu de véritables échanges au cours desquels nous avons pu, lecteurs comme « écoutants », découvrir la culture des pays de chacun. Ce fut une confrontation très riche que de constater les différences ou les similitudes de nos cultures. Les adultes ont été parfois désorientés par les expressions « très françaises » déroutant quelque peu la compréhension de l’histoire.
L’expérience fut tellement riche et fructueuse sur le plan relationnel qu’elle s’est terminée par un barbecue chez l’un des lecteurs français de langue étrangère. Bien sûr, dès la rentrée, les séances reprendront, avec un aménagement : je transmettrai le texte aux apprenants avant la lecture en commun, afin qu’ils puissent prendre connaissance du vocabulaire et entrer plus vite dans l’histoire.
Michèle Bretin, bénévole Lutiléa Louhans (71)
*FLE = Français Langue Etrangère

Les soeurs Koumba s`invitent à la maison de retraite

cartes postales 2014-2015, Les sœurs Koumba commentaire »

deolskoumbagroupeRencontre intergénérationnelle à Déols (Indre).  Les jeunes de la maison des enfants ont fait une présentation théâtralisée des Sœurs Koumba,  très vivante,  avec  texte lu, texte dit, musique, images, objets -maison comme la case africaine construite par les plus jeunes.

L’interprétation terminée, ils ont installé le baobab,deolsbaobab à côté du chêne « Joseph Lebrun », toujours en place. Ils y poseront des photos. Quoi de mieux que des arbres pour symboliser la force des liens qui se construisent entre ces deux groupes d’âge différent mais que rapproche  la vie communautaire. (Quel sera le 3e arbre ?).

L’exercice a donné envie aux jeunes de faire de l’impro et d’aller plus à l’extérieur. La rencontre  a  procuré aux aînés un moment de plaisir inégalé et fut pour tous une rupture avec un quotidien pas toujours facile.
Véronique – Bibliothèque de Déols

Des patients redessinent le monde

cartes postales 2014-2015, Et si on redessinait le monde ? commentaire »

Cette année, à la clinique du pré Poitiers (Nevers), après lecture en groupe du livre Et si on redessinait le Monde, nous avons proposé un atelier d’écriture. Les patients sont sortis d’hospitalisation assez rapidement après cette séance, c’est pourquoi ils n’ont pas publié eux-mêmes leurs textes. En voici deux que nous avons conservés ; les autres ont été emmenés par leurs rédacteurs.

Le premier texte a été écrit par une personne qui affirmait ne pas savoir lire. Après rédaction  d’un petit texte accompagnée, elle a accepté de le lire elle-même devant le groupe :
« Moi si je redessinais le Monde, je ferais un Monde PARFAIT où tout le monde seraient ÉGAUX. Un Monde sans souffrance, sans maladie, sans guerre… Je ferais un Monde où tout le monde seraient HEUREUX. Je ferais un Monde tout BLEU parce que j’aime cette couleur et j’enlèverai le noir qui représente le chagrin, le mal-être et la tristesse! Je garderai les FORETS, la MER et le SOLEIL ; j’enlèverai la tristesse, les accidents, les viols et les meurtres !Moi si je devais redessiner le Monde, il serait sans violence, il serait PARFAIT! »

Le deuxième texte a été rédigé par une personne confuse qui en se concentrant a réussi à donner un sens à ses pensées :
« Moi si j’avais à redessiner le Monde, je le redessinerai de 3 façons. Je le ferais comme une pièce de monnaie, il n’y aurait pas de famine (surtout en Afrique) et il y aurait égalité des sexes (tous égaux en droit).
J’en ferais une note de musique, une clé de sol toute en couleur comme l’illustration du bouquin ».

Très bonne expérience que ce groupe écriture ! Un partage d’idées, des rires, de l’expression ! Beaucoup de bien-être en fin de séance !
Mélanie Fragata, soignante

A Semur, on vote puis on continue de lire

cartes postales 2014-2015 commentaire »

A l’EHPAD de Semur en Brionnais, voter n’est pas synonyme de fin de voyage autour des albums puisque les lectures partagées avec l’école du village se prolongent jusqu’à la fin de l’année scolaire.
La grande implication et le plaisir de transmettre des quatre résidents qui m’accompagnent dans les classes chaque jeudi après midi est à souligner. Preuve en est puisque chaque rencontre est préparée au préalable. On se réunit, on relit ensemble le livre et on décide du temps de lecture de chacun. « Il est essentiel de s’exercer et de rendre la lecture plus vivante ». On se sert du matériel réalisé pour la scénographie: les cagettes nous accompagnent systématiquement. On utilise les lectures épicées pour les plus petits, on bricole, on rafistole…

Muriel DAUMUR et son équipe

Echos de voyage-lecture : éveil et gratitude

cartes postales 2014-2015 commentaire »

Cette année, à la bibliothèque Montriond de Lausanne, nous avons embarqué avec :
– quatre maisons de retraite (= EMS)
– un complexe d’appartements protégés
– une classe de jeunes émigrés en recherche d’emploi
– deux classes du secondaire par l’intermédiaire des bibliothécaires scolaires
– un groupe de femmes de l’association « Appartenance » (accueils aux migrants)

Les rencontres entre les jeunes et les aînés ont été très belles : les participants, contents, parlent déjà de la façon dont ils procéderont l’année prochaine. Ils ont tous acquis une belle autonomie et nous les suivons de loin en loin, après la présentation scénographiée.

lignelausLes rencontres entre le groupe de jeunes migrants et la Fondation de l’Orme (psycho-gériatrie) restent chères à notre cœur d’année en année. Lors de la présentation des 10 albums, tous semblent s’observer du coin de l’œil, puis, peu à peu, au cours des rencontres organisées par l’animatrice et le maître de classe, les contacts s’établissent avec une grande pudeur, les connivences s’installent.

Dans deux EMS, nous avons animé des lectures épicées. A chaque rencontre, alors que nous rappelions qui nous étions et ce que nous venions faire, il y avait deux ou trois dames qui ne se rappelaient pas de notre dernier passage, nous demandaient des précisions à son sujet et finissaient par s’exclamer que, bien sûr, elles ne pouvaient pas s’en souvenir, puisqu’elles étaient arrivées là il y a 3 jours à peine ! Néanmoins, à chaque rendez-vous, une certaine familiarité s’est installée entre nous et j’ai à chaque fois observé et été émue d’assister à l’éveil provoqué par les lectures.
Chacune des résidentes avait une histoire différente, face au livre et à la lecture : certaines avaient beaucoup lu, lisaient encore, d’autres pas du tout. Mais toutes se retrouvaient dans un même groupe et écoutaient ensemble la même histoire : c’est une expérience que nous connaissons dans l’accueil des classes, où des enfants de milieux différents reçoivent la même animation et réagissent chacun à leur façon. Cette fois-ci, nous l’avons vécu avec des aînés, de l’autre côté du chemin de la vie.
Lire la suite →

1, 2, 3 albums (9e édition) : le trio gagnant

cartes postales 2014-2015, Elle est où la ligne, Les Cinq Malfoutus, Les sœurs Koumba commentaire »

Les trois albums préférés par les lecteurs sont :

malfoutus7 ligne180 Koumba200

Ce vote met en avant des préférences individuelles. Il fait passer au deuxième plan les albums qui ont eu une place de choix dans la vie des groupes par les ouvertures qu’ils permettaient : Le casque d’Opapi, Et si on redessinait le monde ?, Un toit pour moi.

Quand un scrutin a été organisé, le taux de participation a été fort. Quand le scrutin n’a pas eu lieu, les lectures n’en ont pas été moins nombreuses. Et c’est ça l’essentiel du voyage-lecture : LIRE.

Ici et là, des lecteurs s’apprêtent à passer leur pack de livres à d’autres. Et c’est ça le meilleur du voyage-lecture : DONNER à LIRE.

REMERCIEMENTS
– aux correspondants qui ont relayé Livralire et transmis dans les temps les résultats
– aux animateurs du voyage qui ont organisé le scrutin et à ceux qui ont joint des échos de leur voyage
– aux lecteurs de 10 à 104 ans qui ont partagé leurs préférences
– à Marie-France Vidal, silencieuse et efficace derrière son écran
– à tous ceux qui ont encadré le voyage dans leur établissement
– aux éditeurs, auteurs et illustrateurs

REGRETS
– de ne pouvoir enregistrer certains choix. En effet on ne peut additionner que des chiffres et pas des titres. L’an prochain, on organisera une leçon de votation !
– de n’avoir aucune nouvelle de certains groupes de voyageurs

Ce blog reste ouvert pour partager vos échos et vos créations et annoncer fin juin la prochaine sélection. Puisse chacun y trouver des idées pour vivifier son prochain voyage dans les albums.
VML

Vote en nombre, vote dans l`intimité

cartes postales 2014-2015 commentaire »

comptagesensA la médiathèque Jean-Christophe Ruffin de Sens (89), le vote a été organisé lors de la quinzaine du livre et de la lecture. Dans ce cadre, les bibliothécaires jeunesse ont convié tous les voyageurs-lecteurs  d’1, 2, 3 albums à venir voter ensemble. Plus de 150 personnes, enfants et adultes, venus d’écoles, d’un collège, d’un lycée agricole, du Jardin du Savoir, d’une maison de retraite, ont partagé des lectures et proposé des créations plastiques ou littéraires dont deux seront présentées de façon détaillée prochainement sur ce blog. Le vote, s’est fait avec des visuels petit format des couvertures des dix albums. Le dépouillement s’est déroulé pendant le goûter et les résultats ont été aussitôt proclamés avec un score très serré pour le trio de tête.

votegivryAu foyer logement des Sept Fontaines à Givry (71), le scrutin se déroule en petit comité avec un protocole de vote actif :
– On distribue un ticket-lecture à chacun (fiche mémoire)
– On écoute une à une les musiques de la scénographie
– On cherche à associer à quel livre elle se rattache
– On installe sur la table les livres au fur et à mesure, un exemplaire côté public, un côté boîte (dans laquelle seront mis les jetons.
– On évoque ensemble chaque histoire
– On remet à chacun trois jetons à déposer dans les boîtes placées devant les albums
– Le décompte est fait avec les aînés. Chacun comptant le contenu d’une boîte
– Le résultat est proclamé. Ici,  3 livres sont ex-æquo pour la 3e place.

A l’Ehpad de Sainte-Hélène (71), on a ravivé la mémoire des aînés fatigués en resituant chaque histoire. Le vote pour certains aura correspondu au choix du moment. Peu importe. Comme a dit une dame en fauteuil roulant : « On est comme les malfoutus, heureux d’être ensemble ». Un monsieur venu voir sa tante assiste à la séance puis dévore le fameux album des Cinq malfoutus.
VML


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes