Pour 2018 : 26 albums candidats, 8 retenus

cartes postales commentaire »

Chaque semaine, on essaye de se faire repérer par Véronique Marie Lombard après qu’elle ait réceptionné les cartons de nouveautés à la librairie chalonnaise la Mandragore. Les privilégiés arrivent en plus chez elle en service de presse, ce qui facilite leur repérage, même si elle nous lit tous.

sac selection albums Au fil des semaines, elle met de côté les albums dits « grand large » , pour tout public à partir de 10 ans. Trois sacs circulent successivement en décembre, mars et mai, auprès des membres du comité de sélection. Leurs commentaires manuscrits nous ravissent ou nous inquiètent. On sent déjà que certains passeront et pas d’autres, jugés enfantins, mal écrits, inaboutis, etc. Début juin, le rythme s’accélère. On circule pour une dernière relecture.

Le jour J, après des agapes au jardin, le jury nous passe en revue un à un. On tremble. Onze sont écartés au premier tour à la quasi unanimité. Leur consolation, c’est qu’ils ont tous ont été cités dans les recensions mensuelles de livralire, mais ils ne conviennent pas au projet 1, 2, 3 albums.

Nous sommes encore 15 en lice. On se jalouse : trois passent à l’unanimité. Pour les 5 autres à choisir, ça discute. Le prof de lettres, les documentalistes, les pros de Livralire, veulent une liste équilibrée. Ils savent que les voyageurs-lecteurs aiment les contes et les histoires vraies d’hier et d’aujourd’hui, fortes mais pas trop sombres, à partir desquels discuter et créer. Ils finissent par se mettre d’accord. Ils ont l’air contents d’eux. Ils disent que le ton global est positif.

Grande première, ils décident de communiquer le nom des 7 recalés qui auraient pu être choisis si la sélection ne se limitait pas à 8 titres :
albums 12 preslectionnesMo de Julia Billet (Editions du pourquoi pas) : quand les maux deviennent des mots
Les collectionneurs d’Adrien Parlange (Albin Michel) : on parlera de nos collections
De la terre à la pluie de Christian Lagrange ( Seuil) : pour semer un peu d’espoir
Les quatre saisons de Claire Frédéric (Gautier-Languereau) : c’est si bon d’écouter une histoire dans son canapé ou sa voiture.
Embrasse-moi de Prévert (Gallimard) : pour un peu d’amour dans ce monde de brutes
Petite de Jo Hoestandt (Pourquoi pas) et Le tuteur d’Audrey Claus, deux albums, petits (format) mais costauds (voir article en Nouveautés sur livralire.org)

selection albums 12 dos

Nous restons donc à 8, impatients d’être annoncés par mail aux animateurs d’1, 2, 3 albums et à toute personnes qui en fait la demande. Notre intronisation aura lieu le 1er septembre sur le site www.livralire.org avant de l’être ce sur ce blog actualisé pour le nouveau voyage
Nos éditeurs ont l’air contents. On imagine déjà tout ce qu’on va vivre avec nos lecteurs. Pour l‘heure, au boulot Livralire ! Il faut imaginer la scénographie et les lectures épicées. On compte sur vous et on se retrouve en petit comité dans le même jardin le 11 août.
Les albums

A Talant (21), un chariot de desserts pour Marcel & Giselle !

carnet des lectures, Marcel et Giselle commentaire »

Un millefeuille, un framboisier, des macarons, des chouquettes, des churros … des douceurs en papier, carton,  plastique et mousse inspirées des pâtisseries d’Armande, préparées par les 6e du collège de Talant (21) .

IMG_2163 IMG_2166 IMG_2165

On avait tant de plaisir à les admirer qu’on en aurait oublié leur appétissant buffet de vrais gâteaux préparés pour la rencontre avec les CM2 et des seniors, parrains et marraines de lecture.
IMG_2159IMG_2161 IMG_2160

Imagine la maison des autres

carnet des lectures, Les maisons des autres enfants commentaire »

Au collège de la Plaine de l’Ain à Leyment (01), 1, 2, 3 albums a relié élèves et enseignants de cinq classes : deux de CM2, deux de 6e et une classe Ullis.

Les maisons de Marie Anne Wettstein (scénographie) et celles des enfants italiens dessinées par Claude Palmarucci (La maison des autres enfants) ont inspiré les adultes qui ont proposé aux élèves de :
– choisir une photo de maison qui intrigue ou qui fait rêver
– fabriquer une maquette inspirée de cette maison
– imaginer qui y vit et comment
– présenter son projet au CDI
– écrire un article pour le blog du collège

Lena raconte comment elle a imaginé la vieille maison de Jacques et Colette à partir d’une photo de maison traditionnelle en pierre.

maison moderne 1maison moderne 2maison moderne 3

Laura a fait la maquette d’une maison moderne construite à la campagne par un jeune couple qui veut élever ses enfants au grand air. « Il n’ont pas de chien car les parents sont allergiques, mais en revanche ils ont un perroquet qui répète tout ce qu’ils disent ! »

Un bain d’albums avant les vacances

cartes postales commentaire »

muralbums talantAu collège de Talant (21), depuis la mi-mai, Sylvie Merabti, documentaliste grande voyageuse, a ressorti  le fonds d’albums du CDI. L’alignement des livres par ordre chronologique sur le rebord des fenêtres attire le regard et pas seulement : beaucoup d’élèves de 3e  les empruntent, bouquinent, se souviennent et discutent … avec peut être déjà la nostalgie de ces belles histoires de leurs années collège.

Pourquoi pas faire la même chose ailleurs avant que ne sonne l’heure des vacances ou pendant les vacances pour les établissements qui restent ouverts ? Sinon noter l’idée pour le printemps 2018.
VML

Citations du docteur Korsack mises en image

carnet des lectures, Le dernier voyage commentaire »

korsack2Après la découverte pleine d’émotions et de questions du Dernier voyage, des élèves de 6e du collège de Talant (21) ont lu des textes du célèbre pédagogue polonais, le docteur Korsak.

Encadrée par Sylvie Mérabti, professeur-documentaliste, ils ont utilisé un logiciel gratuit de création graphique (pablobybuffer ou canva) pour mettre en avant une parole ou un droit qui les touchait en y associant une image de leur choix. Exemple : « Il y a un peu d’enfant chez tout vieillard ».

Un groupe a fait la même démarche à partir des discours de Malala.

A Sens, 250 voyageurs-lecteurs réunis pour clore 1, 2, 3 albums

cartes postales commentaire »

A Sens, la médiathèque est désormais trop petite pour réunir les voyageurs-lecteurs de plus en plus nombreux au fil des saisons d’1, 2, 3 albums.

gateau giseleC’est dans une salle municipale que les bibliothécaires adulte et jeunesse ont reçu début juin tous les groupes engagés dans le projet. arbre250 personnes reliées par la lecture des mêmes livres, réunies pour voter et pour partager des créations : vocales, plastiques, (arbre de l’IME du Mail + arbre de Klint – article 6 juin et portrait de Malala- article 3  juin), théâtrales et même culinaires avec le gâteau en chamalow de Marcel & Gisèle.

Des jeunes de 4e du collège Saint-Etienne reprennent la scénographie qu’ils jouent par groupe de trois ou ombres 2quatre et par cœur. Sitôt finie la mise en bouche d’un album, avec  maison,  personnage et objet, des CM2 de l’école Jeanne d’Arc jouent en ombres chinoises un « précipité » de l’histoire en trois ou quatre tableaux, avec des postures et des accessoires significatifs de sorte que si on les avait vus isolément, on aurait très certainement reconnu les personnages des albums. Très belle idée, bien travaillée et bien exécutée.

En attendant les résultats du vote, sont servis à chacun un verre d’eau et une chouquette. Je profite de la coupure pour discuter avec une dame assise à mes côtés. Rosine est venue avec les résidents de la pension de famille. Elle me dit : « Avant 1, 2, 3 albums, je ne lisais jamais. Maintenant, ça m’intéresse. Les bibliothécaires nous font de si belles lectures On y croit. J’ai pris ma carte de bibliothèque et j’emprunte des textes courts que les bibliothécaires ont sélectionnés et mis dans une boîte. En ce moment, c’est Le Petit prince. Le début c’est facile. Ensuite, ça se complique. Alors je reviens en arrière. Mais c’est beau ! Surtout maintenant qu’on connaît des albums, avec mes voisins à la pension, on peut parler d’autres choses que de bouffe, car vous savez on ne parle que de ça ! »
VML

Les lecteurs d’1, 2, 3 albums plébiscitent Past &Present, Malala et Jean de Fer

cartes postales commentaire »

Les trois albums préférés du 11e voyage-lecture intergénérationnel :
un catalogue d’objets : Past & Present
une histoire vraie : Malala pour le droit des filles à l’éducation
un conte : Jean de Fer

pastandpresentsite malalasitejean-de-fersite

Tous les albums ont eu des voix, chaque récit parlant différemment aux uns et aux autres selon son âge, son histoire, le contexte de lecture et les activités qui ont été proposées.

Trois livres font le pont entre les générations :
Past & Present a permis aux seniors de témoigner du quotidien de leur enfance et aux jeunes de mesurer le progrès technique.
Malala, aimée autant des jeunes que des adultes pour son courage et la force de son message.
Le dernier voyage, prisé surtout des aînés, mais aussi des collégiens particulièrement émus après la lecture « épicée », quand elle leur a été faite.

Les cinq autres albums ont également rencontré leur public.
La magie du conte a opéré avec Jean de fer.
La maison des autres enfants  a permis d’évoquer des souvenirs ou des rêves, de s’intéresser à l’architecture.
Te souviens-tu de Wei, d’apprendre une page de l’histoire de France, de parler de nos racines.
Le gardien de l’arbre, de faire de la botanique, de peindre ou simplement de contempler.
Marcel et Giselle, de faire du théâtre, de relire des contes.

 


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes