Retranchés derrière leur fenêtre, huit participantes à 1, 2, 3 albums rêvent d’escapade et de retrouvailles.

Des conteurs de haut vol comme Françoise Diep, Catherine Zarcate Michel Hindenoch, Bruno de la Salle et bien d’autres vous font le cadeau d’une histoire à domicile le temps du confinement

Comment ? Grâce aux éditions Oui-dire qui proposent l’écoute des récits, extraits des CD de leur fantastique catalogue.

Il y en a pour tous. C’est le moment d’en profiter, enfant, ado ou adulte, seul, sur son balcon, en cuisinant, en famille, dans sa chambre à l’Ehpad sur une tablette prêtée par l’animatrice.

L’offre de 7 histoires contées par semaine sera renouvelée chaque lundi. Si vous ne pouviez retenir qu’une seule offre culturelle dans la profusion actuelle, Livralire vous conseille celle-là !

Jamais un album « grand large » n’aura tant collé à l’actualité.

Jours de confinement = jours d’angoisse ? de rêve ? d’amour ? d’ennui ? de souvenir ? de découverte ? de fatigue ? d’espoir ?

Lisez tranquillement ce catalogue, vous allez vous y retrouver.
Regardez les illustrations, vous allez rêver ou cogiter.

En nous donnant accès gracieusement à l’album L’inventaire des jours, écrit par Luca Totolini et illustré par Daniela Tieni, l’éditrice italienne (Passe-Partout) nous aide à évaluer nos journées.

Pourquoi ne pas faire notre propre inventaire ?


Cliquez sur les flèches pour tourner les pages. Soyez patients.
Agrandissez la page avec Ctrl+ et réduisez avec Ctrl- (sur ordinateur)

Mais n’oubliez pas le quotidien en cliquant ici

Depuis deux semaines, pour encore trois autres et probablement plus, nous sommes retenus chez nous, dans des conditions très différentes selon que nous sommes occupés ou non, seuls ou à plusieurs, en ville ou à la campagne, malades ou en forme, etc.

Un point commun, c’est que nous sommes tous derrière nos fenêtres. Et les fenêtres se ressemblent toutes. Pas si sûr ! Matière, couleur, rideaux, aménagement du rebord, vue sur l’extérieur, en fait, il n’y en a pas deux pareilles.

Nous vous invitons, d’un clic, à prendre une photo d’une de vos fenêtres et, d’un autre clic, à nous l’envoyer* en indiquant votre prénom. Marie-France Vidal confectionnera des petits albums de nos ouvertures sur l’air et la lumière.

Le train-train quotidien est pour beaucoup bousculé. Pour les uns, les journées passent très vite. Pour d’autres, il y a des heures de grande solitude ou d’ennui. Il y a des jours de projets, des jours de déception, des jours de saturation, des jours d’attente, des jours de surprise…

En attendant de pouvoir lire L’inventaire des jours, album condamné comme les autres à dormir sur des étagères, faisons collectivement l’inventaire de nos heures de confinement.  Comment nous occupons-nous ? A quoi rêvons-nous ?  Qu’espérons-nous ?  Que nous manque-t-il ?

Comment ? Sous la forme d’une carte illustrée et/ou écrite brièvement, signée de son prénom et de sa ville. Objectif : une page par jour tant que notre vie sociale sera limitée à des échanges virtuels.

Marie-Anne Wettstein, qui a réalisé le relookage de ce blog, montre la voie aux voyageurs-lecteurs d’1, 2, 3 albums 14 en ouvrant la collection avec l’une des cartes qu’elle dessine chaque jour depuis le 16 mars !

Envoi à  Véronique  : 123albums[at]livralire.org  / +33 6 68 38 14 44

Très réactive à mon mail, une éditrice du Seuil/ la Martinière, d’accord sur le principe, a transmis ma demande de mise en accès libre de la version numérisée de La princesse au don perdu à l’auteure et à l’illustratrice.

Paule Ferrier et Xavière Devos ont donné leur accord pour le temps du confinement. Immense merci à elles deux pour cette facilitation de lecture sur écran.

A leur qualité d’artistes, s’ajoute celui de généreuses passeuses, à l’image du roi et de la reine de leur conte de sagesse.

Invitez quelqu’un de votre maisonnée à s’asseoir avec vous devant l’écran.
Partez ensemble dans ce royaume perdu où chacun exerce son don en toute transparence et quiétude.

Partagez ce grand bonheur d’une lecture en commun en cliquant sur l’image.