Les vibrations de l’orchestre recyclé

carnet des lectures, cartes postales, L'incroyable histoire de l'orchestre recyclé commentaire »

L’orchestre recyclé a fait vibrer des lecteurs du collège de Pont de Veyle (01).
– Ça m’a fait comprendre que même s’ils sont pauvres, ils peuvent être heureux.
– C’est beau d’aider des enfants pauvres et de montrer leur joie. Même sans argent on peut créer et jouer.
– Ça m’a beaucoup touché que des enfants qui vivent dans des poubelles croient encore à leurs rêves et ne perdent pas espoir.
– Ils partent de rien et réussissent à monter un grand orchestre. Il n’y a pas besoin de beaucoup de moyens pour mettre sur pied un projet.

 

 

 

 

 

 

Des élèves de deux classes de 6e ont construits des maquettes d’instruments en matériau de récupération. Certains d’entre eux qui n’avaient pu rallier un voyage scolaire ont modelé des instrumentistes.
Karine Pépin, documentaliste.

Quand un voyage lecture donne lieu à un voyage en vrai !

A Paris, carnet des lectures commentaire »

Dans la sélection d’albums du 10e voyage-lecture intergénérationnel figurait un livre noir et blanc de grand format sur la capitale de la France, A Paris de Badescu et Jolivet, aux éditions des Grandes personnes, malheureusement épuisé.

Les femmes de l’atelier La petite bulle à Talant (21), banlieue populaire de Dijon, l’ont repris et au fil des pages ont sillonné Paris avec émerveillement. Et si elles y allaient pour de vrai ? Sophie, l’assistante sociale, les prend au mot et monte le projet : une journée à Paris en minibus depuis la Côte-d’Or. Reportée deux fois (dont une du fait du bouclage de certains quartiers parisiens pour l’hommage à Johnny), la virée d’une journée a finalement pu se faire ce printemps.

Ces lectrices-voyageuses, au contraire d’autres lecteurs, nombreux, qui n’ont encore jamais visité Paris, ont découvert un peu de cette ville où se mêlent des gens d’horizons aussi différents qu’elles et où se dressent les célèbres monuments qu’elles ont eu plaisir à approcher.

Quelle émotion de trouver au début du mois de mai dans ma boîte à lettres une carte surannée de  la tour Eiffel, accompagnée d’un mot délicieux que le groupe – dixit Sophie – a composé avec application pour la dame qui a eu l’idée de créer 1, 2, 3 albums.
Tout est possible avec un album !
VML

Des albums nous parlent, d’autres non !

cartes postales, L'incroyable histoire de l'orchestre recyclé commentaire »

A  l’Ehpad de Semur en Brionnais (71), une vingtaine de résidents participent à 1, 2, 3 albums. Les lectures partagées sont l’occasion d’être ensemble, d’écouter une histoire, de discuter autour d’un thème commun, de partager. Tous peuvent s’exprimer autour de l’histoire qui vient d’être lue selon leurs envies, feuilleter l’album du jour, l’emprunter pour le relire aussi.
Au fil des lectures, les impressions, les  ressentis, les souvenirs, les émotions s’expriment et  les discussions – et parfois les débats – sont riches.

Mais il est vrai que les albums ne remportent pas tous le même suffrage, certains entrant plus en résonance avec la vie des aînés que d’autres.

L’orchestre recyclé a inspiré des réflexions sur ce qu’on peut faire de magnifique avec pas grand-chose, sur la misère et le bonheur qui est « contagieux si on va le chercher ou si on le donne ».
Il nous a permis de faire le point sur les goûts musicaux des uns et des autres.
J’adore la musique, le reggae, la dance.
J’écoute souvent de la musique.
Mon cœur penche plus pour l’opéra que pour le rap !

Naya, Les bonnes nouvelles du monde et Nos plus grands rêves ont également beaucoup plu. Preuve en est cette belle affiche illustrant les « grand rêves » des participants racontés après coup, réalisée dans le cadre des activités manuelles et affichée dans le hall d’accueil *.

Méditerranée n’a pas forcément été compris par l’ensemble du groupe qui a discuté quand même autour du titre, laissant émerger des souvenirs de mer.

Les résidents sont restés perplexes face à L’extraordinaire histoire d’Adam R. **. On a évoqué Moby Dick et parlé de la lecture en général. Et même si le livre n’a pas plu à ce public, on a passé un très bon moment et on a ri avec cette dame qui a parlé du très grand De Gaulle et du petit Sarkozy !

Preuve en est que les lectures peuvent nous emmener loin, très loin dans la discussion et les échanges.
Murielle Daumur, animatrice

Additifs LIVRALIRE :
*En Isère, Le jardin de rêves, composé de ceux de jeunes de 5e et des aînés partagés en séance commune à Corenc, est exposé fin mai 2018 à l’Ehpad Ma Maison de La Tronche durant le festival des Fruits de la passion.
  **Ailleurs, Adam R.  a été  très apprécié par des adultes qui se sont reconnus dans la marginalisation provoquée par la différence ou la lecture qui les a sauvés à un moment de leur vie.

Lecture et activités manuelles

carnet des lectures, Cours !, L'incroyable histoire de l'orchestre recyclé commentaire »

A la résidence du Parc de Genlis (21), Charlène, l’animatrice a  proposé aux résidentes-voyageuses de prolonger par un travail manuel deux lectures épicées, dont l’une faite en 3 groupes par les élèves du collège,

Pour L’incroyable histoire de l’orchestre recyclé : bricolage d’instruments de musique :  tam tam africain avec bouteille plastique ; crécelle avec bouchons plastiques et bout de bois ; maracas  faites avec des cuillères plastiques et contenant des œufs surprises kinder ; castagnettes avec capsules et carton.

Pour Cours : mise en couleur d’un corps de boxeur, avec pour tête leur photo découpée. Se voir avec autant de muscles a beaucoup amusé les résidentes !

 

En 6e, un mémo lecture sous forme de carte heuristique 

carnet des lectures commentaire »

Au collège Denfert Rochereau à Auxerre, un trio d’enseignants (documentaliste, professeur de lettres et professeur d’arts plastiques) a organisé 1, 2, 3 albums avec une classe de 6e en différentes séquences de plusieurs séances chacune.
Pour clore la séquence lecture, les élèves ont été invités en janvier à créer chacun une fiche de lecture d’un album de leur choix sous la forme d’une carte heuristique à plusieurs branches : présentation, description, résumé, repères dans l’espace et le temps, extrait, avis. Ils avaient carte blanche pour la mise en forme et l’illustration.

Une élève créative a inséré sa fiche de L’extraordinaire histoire d’Adam R dans un triptyque cartonné et lacé. Les élèves se sont présenté leur carte qui ont été ensuite affichées.

Puis après avoir réfléchi ensemble à son contenu, ils se sont lancés dans la création d’un carnet de voyage collectif dans lequel Théophraste raconte ce que des oiseaux (ceux-là même de la scénographie) lui ont rapporté de leur voyage dans les albums.
Les jeunes sont actuellement dans la phase d’illustration.
(Toutes les images sont cliquables pour agrandissement)
Angélique Ségura, professeur documentaliste « albumivore »

ADDITIF :  Alexandrine Civard-Racinais, l’auteur des Robinsons de Tromelin a mis la carte mentale sur son site. Le 15 mai, nous avons montré son blog à nos élèves… Silence complet quand ils ont vu leurs travaux, les yeux se sont mis à pétiller et les mâchoires se sont décrochées. Quel beau moment !
Merci à elle d’avoir relayé les travaux de nos élèves. Quelle fierté pour eux et plus encore quand c’est une auteure qui le fait car, dans leurs esprits, les auteurs sont trop souvent des gens inaccessibles.

Au collège, mieux lire grâce aux albums

Bonnes nouvelles du monde, cartes postales commentaire »

Septième atelier lecture à la maison des seniors à Chalon sur-Saône. De 15h à 15h30, nous découvrons la lecture polyphonique des Bonnes nouvelles du monde.  Puis, pupitres et livres en main, nous partons à pied pour le collège Camille Chevalier où nous allons partager l’album avec les jeunes de 6e, nos complices de lecture.

On aménage un peu la classe pour que chacun puisse bien voir les illustrations de l’album. Une fois la lecture épicée terminée, Emmanuel, le professeur de lettres, prend le relais et questionne les élèves. Toutes les idées sont accueillies et approfondies, les questions et les commentaires acceptés, même les plus naïfs.
– C’est pas possible aux oiseaux de faire de tels trajets en si peu de temps !
– Mais si puisqu’on est dans une histoire !            

– Vous dites que les peintures sont faites sur du papier journal.  Ça n’a pas sa texture.
Les illustrations des albums sont des reproductions.

On observe que les bonnes nouvelles résultent de petites choses qui ont pris de l’ampleur : un cadeau de deux œufs …  et la vie d’une famille s’améliore. Les enfants font entendre leur voix … les ours blancs sont sauvés.

Une fois les élèves envolés, nous partageons nos impressions avec le prof :
C’est autrement plus ouvert que quand j’étais au collège où on se devait d’avoir la réponse attendue.
C’est quasi philosophique.

Et l’enseignant de nous rappeler que c’est ça apprendre à lire : comprendre ce qui se dit entre les lignes, autrement dit mettre les élèves en situation d’apprécier l’intention de l’auteur.
C’est aussi la raison pour laquelle il tente de tirer profit de toutes les propositions des élèves : partir de leurs représentations du texte permet de préciser, enrichir, faire évoluer ces dernières et développer ainsi la compréhension. Par exemple, avec l’album Bonnes nouvelles du monde, il s’agit de permettre aux élèves de prendre conscience, par le biais de leur lecture, qu’une meilleure marche du monde tient aux petits faits et gestes que nous pouvons tous accomplir au quotidien. C’est sacrément encourageant et permet d’envisager l’avenir avec optimisme !

On est ressortis rajeunis et épatés de cette immersion en milieu scolaire qui nous donnerait presque envie de retourner au collège !
Joëlle, Claudine, Jean, Pierre, Guy et Véronique

Voter pour partager, pas pour gagner !

cartes postales commentaire »

1, 2, 3 albums est un voyage-lecture pas un concours de lecture.
C’est une aventure de lectures partagées, pas un championnat ni un défi.
Et pourtant on propose un scrutin.

 Voter est en effet un moyen de :
– clore l’aventure de lecture.
– dire quels sont les albums qu’on a préférés : les 3 titres qu’on aimerait offrir à quelqu’un ou se faire offrir.
– avoir une occasion d’initiation citoyenne.
– retrouver ceux avec qui on a partagé des moments de lectures et d’échanges notamment dans le cadre de jumelage.
– rencontrer d’autres personnes qui ont lu les mêmes textes. Exemple, à Sens (89) ou à Chagny (71) où tous les voyageurs se retrouvent à la médiathèque pour voter et partager une interprétation de lecture.

Livralire fournit du matériel (modèle d’affiches, de bulletins, fiches de résultat) et un guide pour organiser au mieux le vote individuel ou de groupe.
Exemples :
– A Courson-les-Carrières (89), le vote intergénérationnel se fait en deux temps. Jeunes et aînés, répartis en petits groupes ont discuté et fait un choix unique de trois albums préférés. Un délégué déposait ensuite le vote du groupe dans l’urne.
– A Chagny (71) : Le vote réunit les élèves de CM, de 6e et les aînés de l’Ehpad. Le vote a lieu dans chaque classe et à l’Ehpad. Lors de la dernière rencontre, les bulletins sont apportés, déposés dans l’urne et comptabilisés en public.

On peut organiser le vote quand on veut, sachant que les résultats doivent être transmis aux correspondants départementaux au plus tard le mercredi 13 juin.

 Les résultats seront proclamés le lundi 18 juin 2018.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes